Innovation

Vers un nouveau métier : Product Maker ?

9.1.2020

Développement tech, Approche produit et Vision business : le trio gagnant du Product/Market Fit.

schéma Product Maker

Pourquoi ce trio, et surtout, pourquoi gagnant ?

Un développement tech absent de considération business, c’est-à-dire effectué comme une finalité et non un moyen, est appelé à rester un produit enfermé dans un laboratoire d’idées et non de ventes, résolu au stade de maquette pour la vie…  

 

Une vision business qui fonde sa commercialisation sur la simple phase d’idéation, sans faire tester sa proposition de valeur (au travers de son produit) prend le risque de ne pas cerner suffisamment bien le besoin du client, concentrer son effort sur des hypothèses erronées et développer une expérience utilisateur incomprise qui ne reflète pas la qualité réelle de la proposition de valeur…

 

Dans un contexte d’incertitude de lancement de projet innovant, une approche produit fait nécessairement évoluer une proposition de valeur. Adapter et itérer l’expérience utilisateur en fonction des retours des tests et de la commercialisation du produit est une nécessité, sans quoi le manque de flexibilité conduit à l’inertie de l’idéation, à une proposition amorphe et réduite au stade de la puberté sans possibilité de grandir…

 

Ainsi, on observe que le crédo « Dev, UX/UI et Business » ne peut pas être pensé séparément. Plus précisément,celui-ci ne doit PLUS être pensé séparément.

 

A l’heure où de nouveaux environnements de développement low-code placent l’itération et la capacité d’exécution à un niveau historique, un nouveau métier tend à apparaître : Product Maker.

 

Disposant à la fois de capacités d’exécution business et techniques et d’une appétence pour l’expérience utilisateur et l’approche produit, le Product Maker est l’arme idéale dans le lancement de nouveaux produits et services innovants.

 

Connecté à l’ensemble des enjeux et en mesure de travailler sur tous ces sujets de manière synchronisée, le Product Maker devient l’allié fidèle de l’innovateur, guidant les prises de décision avec une approche data et business driven.

 

Objectif : Réduire le time-to-market et dérisquer la phase d’amorçage d’une nouvelle activité en quête d’un modèle viable.

 

L’avènement des nouvelles technologies low-code implique de repenser le lancement de produit pour exécuter plus efficacement le lancement d’un projet innovant.

Thomas Groc

VOIR LES AUTRES POSTS